www.athle.fr
Accueil
us berry athlétisme (bourges)
Actualités
Retour sur la demi finale des France de cross à Mondoubleau
Commentez cette actualité
28 Février 2013 - Eric Tinat
Retour sur la demi finale des France de cross à Mondoubleau

Les qualifiés pour les demi-finales des championnats de France de cross se souviendront longtemps du circuit de Mondoubleau. Le profond bourbier du parcours a rendu les courses à ce point difficile que les défaillances et abandons ont été nombreux. En conséquence, les hiérarchies établies lors des régionaux ont souvent été bouleversées. Nos représentants n’ont pas été épargnés. Chez les minimes filles, Anna Sity, leader incontestée de l’équipe, pouvait espérer bien figurer. Sans doute en forme un peu trop tôt dans la saison, elle s’était déjà montrée un peu émoussée aux régionaux. Face à une telle difficulté, le physique n’a pas suivi. Elle termine à la 35° place qui ne reflète pas sa vraie valeur. On a hâte de la retrouver en forme sur la piste.  A l’inverse, Joan Vermesch et Jennifer Contois se sont montrées à leur avantage. Montant en puissance depuis les régionaux, elles ont sorti une course formidable les propulsant aux 15° et 21° places. Pour compléter l’équipe qui termine 5°, Camille Berneron et Cécile Chastagnier n’ont jamais baissé les bras et ont fait preuve de beaucoup de courage de même qu’Orlane Pissine et Julie Cau en cadette. Romane Soula a trouvé le temps bien long dans la course junior. Elle aussi a dû trouver des ressources insoupçonnées pour rallier la ligne d’arrivée.  Sur le cross court, nous n’avions qu’une représentante. Sarah Massicot n’a pas été très à l’aise dans cette gadoue collante mais elle n’a pas été la seule. Elle termine tout de même 1ère du Cher, devant celles qui l'avaient précédée aux régionaux, Carole Tardivaud et Camille Perronno. Et c'est une belle référence. Place à la piste pour elle maintenant. Patrick Ribeiro, désormais son entraîneur, saura sans aucun doute l’emmener vers de nouveaux exploits. Dans la course élite, nous n’avons hélas pas pu aligner une équipe complète. Nelly Tisserand, grippée, et Géraldine Cau malade, n’ayant pas fait le déplacement, elles n’étaient que 3 sur la ligne de départ. Dommage pour l’équipe qui pouvait viser la 5° ou 6° place, ce qui aurait été une belle récompense mais n’aurait toutefois pas suffi à les qualifier pour Lignières. Sabrina Godard-Monmarteau à peine remise d’une bronchite était venue pour assurer sa qualification aux France. Mission accomplie avec une excellente 6° place. Agnès Deleume en a étonné plus d’un sur ce parcours a priori défavorable pour elle. Elle décroche, elle aussi avec brio sa qualification pour les France. Anne Strong a confirmé la bonne forme ressentie à l’entrainement. En faisant parler sa puissance, elle termine devant bon nombre de filles qui l’avaient précédée aux régionaux.

Chez les hommes, Loann Soula a fait le boulot dans la course minimes. Arriver à ce stade de la compétition a été une belle récompense qui devrait l’encourager pour l’avenir.

En cadets, Hugo Théhondat rate de peu la qualification. Nul doute que ce n’est que partie remise, lui qui n’est que cadet 1° année. Attention toutefois à ne pas se relâcher car cette catégorie est riche en éléments de valeur. Clément Gorin avait fini sur les talons d’Hugo aux régionaux. Il est cette fois un peu plus loin. Un entraînement un peu plus régulier devrait lui permette de se battre à armes égales. En junior, Yoann Hédé confirme son excellent niveau en obtenant sa place parmi l’élite nationale au terme d’une course brillante. Enfin, chez les vétérans, déception pour Christophe Tessiot qui est contraint à l’abandon, les bronches encombrées, incapable de rester au contact des meilleurs dont il fait pourtant partie. Mais il va relever la tête très vite et revenir plus fort encore sur la piste et la route. Stéphane Sandoz sera donc seul à aller aux France. Bien qu’à la peine sur ce parcours apocalyptique, il a su s’arracher pour gagner sa place. Le reste de l’équipe, Khada Ghorzi, JJ Gamard et Patrick Ribeiro, a fait le maximum pour tenter de se qualifier pour Lignières. Mais en l’absence de Christophe, c’était mission impossible. Pas de regret toutefois. Les 6 équipes qualifiées leur étaient largement supérieures.
les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
30/11 >
14/11 >
10/10 >
06/10 >
30/09 >
20/09 >
19/09 >
15/09 >
10/09 >
09/09 >
08/09 >
01/09 >
28/08 >
15/07 >
04/07 >
28/06 >
26/06 >
08/06 >
02/06 >
02/06 >
Athle.fr
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Réseaux Sociaux




US Berry Athlétisme - Bourges




Les Espaces
Calendrier
 
Mécénat
 
PARTENAIRES